Tout savoir sur la sophrologie avec Stéphanie

Dans ma recherche d’équilibre entre mes vies personnelle et professionnelle, j’ai commencé à suivre des séances de sophrologie depuis 2 mois. Je vois déjà les effets sur mon quotidien : je suis moins stressée et j’arrive à gérer plus calmement certaines situations de la vie de tous les jours.

Pour vous faire découvrir cette science, la personne la mieux placée pour en parler est Stéphanie Colas-Jarny, Sophrologue à La Roche-sur-Yon.

 

Stéphanie, quel est ton parcours professionnel et comment es-tu arrivée à la sophrologie et au yoga ?

A l’origine, j’ai une formation de 5 ans en tant que préparatrice en pharmacie et j’ai travaillé quelques années dans ce milieu-là. Peu à peu, j’ai décidé d’arrêter mon métier : la relation avec les clients se passait très bien, mais je pensais qu’il y avait une autre façon de les soigner qu’avec uniquement des médicaments : ce n’était pas - pour moi - la meilleure solution. Puis, pendant 10 ans, j’ai travaillé totalement dans un autre domaine, j’étais secrétaire-comptable pour l’entreprise de mon mari. Durant ces années, au fur et à mesure, ce besoin d’aider les gens a grandi en moi et m’a décidé à découvrir ce qu’était la sophrologie.

 

Et ensuite ?

J’ai passé 2 ans à l’Ecole nantaise de sophrologie avec Claudie Marchand qui est déléguée de la sophrologie caycédienne. J’y ai appris à travailler sur moi : ça a été une recherche intérieure pour me découvrir. Petit à petit j’ai appris cette technique pour l’appliquer envers les autres, pour les aider. En 2011, j’ai ouvert mon cabinet de sophrologie à La Roche-sur-Yon et j’ai continué à travailler le côté « corporel » qui m’a mené à être également professeur de yoga.

 

C’est quoi exactement la sophrologie et ça s’adresse à qui ?

La sophrologie est née dans les années 60. C’est une science mise au point par le Docteur Caycédo, neuropsychiatre espagnol. Les principaux objectifs de la sophrologie sont de se détendre et de se découvrir. C’est une recherche d’équilibre et d’union entre le corps et l’esprit.

Les personnes peuvent venir pour apprendre à gérer leur stress, pour mieux appréhender des examens, pour se préparer à l’accouchement, se préparer à un entretien d’embauche, avant ou après une intervention chirurgicale, pour mieux gérer son sommeil… c’est vraiment très large et très ouvert !

Personnellement, je travaille plus avec des personnes adultes et des jeunes, pour préparer les examens. Mais il m’est arrivé d’accompagner quelques enfants hyperactifs. De toute façon, la sophrologie est ouverte aux personnes de tout âge.

 

La sophrologie a eu des répercussions sur ta vie personnelle ?

Oui, tout à fait. Premièrement, ça m’a permis de me connaître moi-même, de découvrir quelles étaient mes recherches et mes capacités... Bref, de savoir gérer mes émotions et le stress, mon rapport avec les autres,… Les techniques apprises en sophrologie, à force de travailler, deviennent naturelles. Maintenant, c’est ma façon de vivre ! Donc, oui ça a une incidence sur ma vie personnelle et familiale : j’apprends à mes enfants de cette façon.

 

Quelles sont les principales différences entre la sophrologie et le yoga ?

La base commune entre le yoga et la sophrologie est la respiration. La grosse différence est qu’en sophrologie on travaille le corps et le mental. Tandis que le yoga est basé sur un travail plus physique et la recherche intérieure se fait avec beaucoup d’expérience. La sophrologie procure un effet plus rapide, grâce à des techniques pour se détendre. Ce sont des bases qui permettent d’avancer en paix.

 

Pour en savoir plus

Stéphanie Jarny Colas

3 rue Vigée Lebrun

85000 La Roche sur Yon

06 25 17 01 06

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires