Patricia, petite main des feux d'artifice de Jacques Couturier

A l'occasion d'un stage, Patricia Le Palud a découvert l'envers du décor des feux d'artifice. A 35 ans, elle travaille depuis 15 ans chez  Jacques Couturier Organisation (JCO). Non comme artificière mais assistante de direction. Un poste qui lui permet cependant de connaître toutes les ficelles du métier. Portrait.

" Ce métier fut très inattendu ". Petite, Patricia n'a jamais spécialement imaginé travailler dans le milieu des feux d'artifice.  Son rêve était tout autre.  " A 20 ans, je ne pensais pas exercer dans ce secteur mais plutôt comme secrétaire médicale. Néanmoins, sourit amusée Patricia,  aujourd'hui, je travaille toujours dans la médecine? D'une certaine façon,  je soigne les gens par le rêve et le bonheur ".   Finalement, Patricia a opté pour un BTS d’assistante de direction, ainsi qu’une formation de management. Un choix décisif.

C'est le hasard qui la conduit à Saint-Florent-des-Bois chez Jacques Couturier Organisation.  C'était il y a 15 ans. " Mon stage de fin d'étude s'est déroulé au sein de JCO où je devais créer le site internet. Tout s'est bien passé. Alors, ils ont décidé de me garder et de me proposer  un job."

Avant d’y travailler, Patricia Le Palud ne connaissait pas spécialement cette société d'événementiel et n’avait donc vu aucun de ses spectacles. Elle s’est bien rattrapé depuis. Patricia aux ficelles du métier directement sur le terrain. Son poste exige des compétences transversales :  formation commerciale, logiciel retouche photos et images, et de l'informatique. " Je me suis auto-formée. Il faut être organisé, disponible, rigoureuse, réglementaire, aimé partager avec les autres, avoir une joie de vivre. Jacques Couturier a été un très bon professeur ! " (ndrl : Jacques Couturier est un ancien instituteur).

"La routine ? Je ne connais pas"

"Mon travail est très intéressant, dynamique et jamais routinier ". Patricia se charge des missions des grands événements. Elle travaille sur la coordination, la logistique, la sécurité, la réglementation et la mise en place des spectacles. Elle ne gère pas le côté artistique. C’est Jacques Couturier qui pilote en concertation avec son équipe.  "Nous pouvons critiquer, suggérer … Jacques est avide de nos propositions. Toute l’équipe s’implique sur un projet de A à Z. C’est une reconnaissance et cela nous motive beaucoup. C’est la force de notre groupe ".

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires