Meurtre sanglant à la médiathèque Benjamin Rabier

Vendredi soir, 16 janvier, à 18h30, la médiathèque était entièrement bouclée par les forces de police suite à la découverte du corps de Francis Favre, collectionneur de renom présent à la médiathèque pour l’installation de sa dernière exposition.

Alors même que l’inspecteur Grouillot de la PJ et mademoiselle Berlue, assistante de direction à la médiathèque accueillait un groupe de stagiaire en investigation criminelle, un inconnu a profité d’une coupure de courant pour forcer le coffre de la médiathèque et y récupérer des documents de la plus haute importance.

Notre envoyée spéciale et ses deux assistants  étaient sur place pour enquêter en compagnie des autres stagiaires sur cet odieux crime.

Après avoir justifié de notre identité, nous avons  pénétré sur les lieux du crime, encadrés par le sergent Frite et ses deux acolytes et guidés par Melle Berlue et l’inspecteur Grouillot.

Pendant deux heures nous avons pu inspecter la scène du crime, relever les empreintes, effectuer un portrait robot, analyser le relevé des appels téléphoniques de la victime, prendre connaissance du rapport d’autopsie, échanger nos hypothèses et conclusions, procéder à la reconstitution du crime et enfin… identifier l’auteur de cet assassinat.

Vous l’aurez compris, ce Cluedo grandeur réelle, est le dernier spectacle du Bouffadou, compagnie théâtrale  professionnelle vendéenne. Rien ne manque pour plonger le spectateur/stagiaire dans l’ambiance  de Simenon et Conan Doyle : tâches de sang, traces de rouge à lèvre, verre brisé, empreinte de cadavre, coupure de courant, silhouette qui s’enfuie.

Entre comique (un Grouillot et une Berlue hilarants) suspens et rebondissements, « Rendez-vous, scène de crime »  est un spectacle d’un nouveau genre, fantaisiste, déambulatoire et interactif pour toute la famille (à partir de 12 ans, les plus jeunes risquent d’être impressionnés).

Retrouvez toutes les informations et spectacles du Bouffadou compagnie sur leur site internet.

 

 

 

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires