Le Grand Prix de La Meule Bleue se joue aussi au féminin

Dans le monde très masculin de l'entrepreunariat vendéen, les femmes ne restent pas sur le banc de touche. Ces chefs d'entreprises aux profils éclectiques sont bien décidées à ne pas jouer les collaboratrices remplaçantes. En mode humour, elles ont créé un collectif pour participer au Grand Prix de La Meule Bleue : La Women's Dream Team. Rendez-vousPlace Napoléon ce samedi 27 septembre dès 10h30, pour rencontrer cette équipe féminine bourrée d'énergie.

Leur meule est au garage pour les dernières vérifications. Elles ont fait quelques séances d'entraînement. Elles ont tout l'équipement de la parfaite concurente : la cape bleue, le casque rose, les lunettes de pilote. C'est vintage, c'est dans l'air du temps. C'est parti les filles... la cape au vent !

Face à l'élan premier 100% masculin de ce Grand Prix de la Meule Bleue qui fait le buzz, impossible de ne pas réagir : où sont les femmes ?  Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles sont peu nombreuses les équipes exclusivement féminines . "On a fait fonctionner notre réseau. On a passé des coups de fil, on a envoyé des mails pour recruter des femmes prêtes à se lancer dans l'aventure. Maintenant, nous sommes 10. Nous ne nous connaissions pas toutes au départ. Nous venons de métiers et d'horizons différents." Le collectif de femmes chefs d'entreprises est créé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Leur dynamisme, elles le puisent dans leur complémentarité"

Ces femmes de la Women's Dream Team aiment les défis et adhèrent totalement à l'esprit de la course : "ce vent de légereté, cette chasse à la morosité ambiante, ce partage dans la joie, le plaisir, la compétition..." Leur dynamisme, elles le puisent aussi dans leur complémentarité : chacune son activité, chacune sa spécialité ! Un objectif commun : "représenter le business au féminin, être le plus créatives possible avec le plus petit budget possible."   Alors, depuis juin, elles ne comptent plus leur temps de préparation, de réunions... Une chose est sûre : la bonne humeur est de mise. Et ces "Drôles de dames" en tirent beaucoup de satisfaction.

La Women's Dream Team a su s'appuyer sur les qualités d'une équipe soudée :  "souplesse, adaptabilité, soutien, entraide, collaboration ." Et puis, elles ont su s'entourer. "On est un réseau féminin mais on est aussi soutenues par des hommes. Tout autour de nous, une énergie masculine s'est mise en place : le mécano, la vidéo, le prêt de la meule et d'un minibus..." Des "partenaires" se sont également engagés à leurs côtés, "gratuitement, pour la beauté du geste."

 

Elles n'ont rien à prouver. Elles sont juste là pour s'amuser, ravies de "leur belle énergie positive et constructive" et " de toute façon , [elles vont] gagner !" "A vos meules... prêtes ? ... partons !!!"

 

L'équipe Women's Dream Team est composée de : Aleksandra Cools, Cécile Charliot, Elodie Dumé Lefebvre, Marie-Noëlle Garandeau, Pascale Mousset, Sarah Bloch, Stéphanie Bénéteau-Douillard, Véronique Lejeune, Virgine Mosneron Dupin, Emmanuelle Chouteau.

La page Facebook

 

 

 

 

 

Pour la Women's Dream Team :

un cadeau de Solène Debiès , illustratrice.

 

 

 

 

Départ de la Roche-sur-Yon pour une arrivée à la Rabatelière. Une "balade bucolique" plus qu'une course, humour potache et bonne humeur !

Le Grand Prix de la Meule Bleue en chiffres :

- 1 pique-nique géant ;

- 40 km de prologue ;

- 2 heures de course ;

- 150 meules bleues ;

- 150 pilotes et leur équipe ;

- 150 entreprises et véhicules dans la caravane ;

- 1 500 participants ;

- et  de nombreuses animations : Flashmeule, fanfare..

Grand Prix de la Meule Bleue, samedi 27 septembre, Place Napoléon à La Roche-sur-Yon. Tout le programme à consulter dans  notre agenda !

 

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires