Le Club de la presse invite à se rassembler en mémoire du 7 janvier 

Le 11 janvier 2015, le Club de la presse Vendée organisait un rassemblement pacifique et apolitique à la suite de l'attentat de Charlie-Hebdo.  25 000 Vendéens avaient répondu à cet appel et défilé dans les rues de La Roche-sur-Yon et d'autres communes vendéennes. Pour commémorer ce triste anniversaire, pas de défilé mais un simple rassemblement pacifique le 7 janvier. Ci-dessous le communique du Club de la presse Vendée. Nous vous le partageons en signe de solidarité.

" Le Club de la Presse de Vendée invite toutes les citoyennes et tous les citoyens à se retrouver, le jeudi 7 janvier, à 18 h 30, au pied de la statue Napoléon, place Napoléon, à La Roche-sur-Yon, afin de commémorer le tragique et sauvage attentat perpétré l’an passé dans les locaux du journal Charlie-Hebdo, ayant eu pour très lourd bilan la mort de 12 personnes, journalistes, dessinateurs et autres employés.

L’an passé, le soir même de cet attentat inédit dans notre histoire, quelque 500 personnes s’étaient spontanément retrouvées, en soirée, place Napoléon ; sous l’effet d’une sorte de sidération émotionnelle, elles avaient envie d’être ensemble, unies, soudées, pour affronter l’horreur de la situation. Le dimanche suivant, quelque 25.000 personnes défilaient dans les rues yonnaises, rejointes par d’autres milliers dans plusieurs communes vendéennes. Des femmes et des hommes de toutes origines venus manifester en silence leur indignation, leur colère, leur peine, leur grande tristesse, leur désarroi, leur solidarité ; des femmes et des hommes marchant côte-à-côte pour, aussi, réaffirmer la défense des valeurs républicaines, dont celle, fondamentale, de la liberté d’expression. Ils étaient tous Charlie et entendaient le faire savoir, le montrer, l’afficher publiquement, montrant ainsi à la fois leur compassion pour les victimes et leurs familles, et leur volonté d’afficher au monde entier qu’ils n’avaient pas peur. Malheureusement, depuis, d’autres attentats ont ensanglanté notre pays…

Afin d’honorer et de perpétuer la mémoire de ses confrères lâchement assassinés, mais aussi de leur manifester – ainsi qu’à leurs familles et leurs proches – notre compassion, les membres du Club de la Presse de Vendée organisent une commémoration qui se voudra sobre à tous points de vue. Les journalistes de Vendée appellent ainsi à se rassembler, à partir de 18 h 30 (et jusqu’à 19 h 30), au même endroit que l’an passé, là où des dizaines de bougies et messages avaient été déposés. Il n’y aura pas dé défilé dans les rues, juste un regroupement destiné à honorer la mémoire des victimes de manière fraternelle et bienveillante, chaleureuse ; à partager une grande peine et, toujours, à défendre coûte que coûte la liberté d’expression, un droit chèrement acquis et souvent remis en question, alors qu’il est un des garants et un des fondements de notre démocratie, de notre République."

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires