Le Chatbaret, plus qu’un cabaret

Concerts, danse, revue cabaret… Le Chatbaret est une salle de spectacle multifonction. Née il y a moins d’un an, la scène de La Chapelle-Achard accueille aussi bien amateurs que professionnels.

Une sculpture de chat dans le mur. En lieu et place… de la Vierge Marie ! Le Chabaret s’est installé le 6 juillet dernier dans une ancienne école à La Chapelle-Achard. Pour couronner le tout : rue du Chanoine-Ferré. « Nous avons cherché un nom à la salle, confie Olivier Martin, l’un des deux associés du Chatbaret. Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de « chats » entre La Chapelle-Achard, la rue Chanoine-Ferré. Nous nous sommes dit, "Chatbaret, ça se rapproche de Cabaret". Et puis nous avons décidé de remplacer la Vierge par le chat dans le mur. » C’est sûr, ça colle mieux au concept.

Si le Chatbaret sonne comme cabaret, il veut pourtant se détacher de cette image. « C’est un mélange des genres, affirme Olivier Martin. Nous proposons des concerts, du chant, de la danse, des comédies musicales… La configuration de la salle fait que l’on peut faire ce qu’on veut. Y compris de la revue cabaret. » Des ambiances différentes pour attirer le public. Mais finalement, c’est sur ce point là que ça pêche. « Il ne faut pas se leurrer, c’est la première année, ajoute Olivier Martin. Nous avons eu droit à un peu de publicité. Pour le moment nous sommes en moyenne à 40-50 spectateurs par événement. » Sur 90 à 100 places possibles…

 

Sortez le nez dehors !

 

chatbarret.jpg Dès le début de la programmation, l'affaire s'annonçait compliquée. Le Chatbaret avait reçu Serge Yvan Bourque . L’humoriste québécois s’est produit en France, en Suisse ou encore en Belgique. « Il a fait deux spectacles chez nous, rappelle Olivier Martin. Le premier a bien marché avec près de 80 spectateurs. Le deuxième, il y avait moins de 40 personnes. »

Comment expliquer ce manque de public ? « Les gens se décident de plus en plus au dernier moment, constate Olivier Martin. Parfois, il n’y a pas grand monde. Et les trois derniers jours avant un spectacle, je reçois plein d’appels pour réserver. J’ai même eu une fois un coup de fil à 13h pour un spectacle qui débutait à 15h… Ce n’est pas évident dans l’organisation s’il y a un buffet. Et c’est assez stressant. »

Le point fort du Chatbaret, c’est son côté fédérateur. Du jour au lendemain, les spectacles peuvent être réalisés aussi bien par des amateurs que des professionnels. « Nous essayons de sélectionner uniquement des Vendéens, précise Olivier Martin. Déjà pour valoriser les artistes locaux. Certains n’ont pas leur place ici. Et puis pour des raisons financières. »

Le Chatbaret accueille par exemple les répétitions de la troupe Le Chat Pitre . L’association de La Chapelle-Achard réalise ensuite une comédie musicale au Chatbaret. Une belle opportunité pour les artistes et un coup de pouce pour l'association, dont fait partie Olivier Martin. C’est aussi ça l’esprit Chatbaret : du lien social. Alors il est temps, mesdames et messieurs, de décrocher le nez de votre ordinateur ou de votre télévision. Venez admirer le spectacle ! En espérant que vous n’êtes pas allergiques aux chats.

 

Pour retrouvez le Chatbaret sur internet, c'est par ici !

Le Chatbaret : 4, rue du Chanoine Ferré 85150 La Chapelle-Achard.

Tél. : 02.53.88.90.74

Serge Yvan Bourque en vidéo !

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires