La pétillante Anne Roumanoff invitée de Roche de Rire !

La première édition du  festival Roche de rire ouvre ses portes sur ce soir aux Oudairies. Sur l'une des deux scènes du parc des expos, pas moins de douze talents de l'humour francophone comme Florent Peyre, Caroline Vigneaux, Mathieu Madénian. Ou encore Anne Roumanoff qui présentera son nouveau spectacle " Aimons-nous les uns, les autres ". L'humoriste qui arptente la scène depuis 27 ans, joue des sketchs très actuels : mariage gay, phobie administrative, montée des extrêmes ..., mais aussi des sujets plus légers comme une femme qui relance sa sexualité après 35 ans de mariage ! 

Anne Roumanoff, deux thématiques apparaissent dans votre nouveau spectacle : la politique et les questions de société. Pourquoi ces choix? 

Je parle de politique sur scène depuis 2003. J'essaie de ne pas toujours "taper" sur les même personnes, pour garder une certaine neutralité, même s'il y a certaines personnalités politiques qui ont plus de potentiel comique que d'autres (rires).

Je ne me considère pas comme une humoriste politique. J'aime bien parler aussi de la condition des femmes et des évolutions de la société. Le thème central du spectacle, c'est l'époque actuelle et la difficulté à aimer les autres .

 

 

Vous vous inspirez de votre propre vie quotidienne ? 

Oui, forcément. On ne fait pas rire avec le bonheur mais avec ce qui énerve. Mais le but n'est pas de raconter ma vie sur scène. 

Dans la vie, je ne me lasse pas d'observer le comportement de gens. Je regarde aussi pas mal la télé et je passe beaucoup de temps sur le net pour m’imprégner de l'époque. Je trouve ça passionnant, les changements de la société.

 

Vous aimez faire monter les gens sur scène :  que ressentez-vous à ce moment là ? 

Dans mon spectacle, il y'a deux sketchs où je fais monter des gens sur scène. J'aime beaucoup ces moments car il y a toujours une part d'imprévu. On ne sait pas comment les gens vont réagir et il faut improviser. Il y a parfois des instants très drôles et inattendus, c'est le moment du spectacle où je suis un peu en danger.

Qu'est-ce qui vous fait le plus rire sur scène ? 

Vous voulez dire chez les autres humoristes? C'est toujours un peu difficile de voir un autre humoriste. On est comme un pâtissier qui goûte le gâteau d'un collègue en se demandant comment il a été fabriqué, quels sont les ingrédients ... On a souvent tendance à décortiquer son travail au lieu de le savourer. J'ai beaucoup de respect pour tous ceux qui font le même métier que moi. Cela dit, je trouve que ces dernières années, un vrai vent de créativité et de renouveau est apparu avec les humoristes du net qui ont su trouver un ton nouveau et une forme nouvelle. 

Il y a de plus en plus de femmes humoristes : pensez-vous les avoir  inspirées? 

Je ne sais pas. Sans doute un peu forcément.  Il y a plein de jeunes humoristes formidables qui sont apparues: Bérengère Krief, Claudia Tagbo, Antonia de Rendinger, Nicole Ferroni, Shirley Souagnon, Caroline Vigneaux, Nora Hamzaoui ... Cela dit, quand on regarde les proportions d'humoristes, les humoristes hommes sont toujours plus nombreux.

J'aime bien qu'on parle de femmes humoristes et pas d'humour féminin. On ne demande jamais aux hommes s'il existe un humour masculin. 

Anne Roumanoff, lundi 25 mai au Festival Roche de Rire, 18h30, 26 €.

Son actualité.  A partir du 30 juillet, Anne Roumanoff jouera son spectacle à l'Alhambra à Paris pendant 6 mois. En octobre elle sortira, au Cherche-Midi , un recueil de citations dans la collection  "Pensées, répliques et anecdotes". Une grande tournée est prévue pour 2016.

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires