La Jeune chambre économique de Vendée n'a de frontière que l'âge

La Jeune chambre économique de Vendée, comme son nom l’indique, est réservée aux jeunes.  A sa tête, non pas un, mais UNE présidente. Patrica Gélébart nous présente l’association, un vrai lien entre les acteurs économiques.

A 41 ans, il est déjà trop tard. Vous êtes étiqueté comme périmé. A la Jeune chambre économique ne rentre pas qui veut. Seuls les 18-40 ans sont acceptés. « Il est possible d’intégrer le club 40 pour garder le lien avec les anciens de la JCE, signale Patricia Gélébart, la présidente de la JCE Vendée. Ou, autre solution, il faut être reconnu ambassadeur ou sénateur. » Des titres récompensent les porteurs de projets au niveau régional pour le premier, au niveau national voire international pour le second.

La JCE 85 accueille des gens dynamiques qui mettent en avant leur territoire. « Avant, il y avait des JCE à Challans, aux Herbiers, aux Sables, à La Roche et à Montaigu », rappelle Patricia Gélébart. En 1999, tout a été centralisé à La Roche-sur-Yon pour former la JCE de Vendée.

L’objectif reste le même : apporter des solutions nouvelles. Pour cela, en 2013, la JCE a lancé l’opération "Made In 85". « Il s’agit de mettre en valeur les entreprises vendéennes, affirme la  présidente de la JCE. Le but est de réaliser un book photo. L’initiative vient de la JCE de Mayenne qui a réalisé le projet "53 produits made in Mayenne". La problématique que l’on a en Vendée, c’est que c’est un territoire dynamique et les chefs d’entreprise sont déjà très sollicités. Nous n’avons pour le moment que 47 entreprises… » Si vous souhaitez rejoindre le mouvement "Made In 85", vous avez jusqu’au 31 mars pour donner votre accord de principe.

Un autre projet né en 2012 a mûri en 2013. Il s’agit des soirées "Afterwork". Elles permettent de se retrouver pour échanger. Et cette fois, c’est ouvert à tous ! La prochaine a lieu à Challans, à L’arrêt d’bus, mercredi 19 mars. « Le but, c’est de parler de nous, que l’on soit salarié ou chef d’entreprise, souligne Patricia Gélébart. Il faut savoir que les trois-quart des membres ont découvert la JCE grâce aux Afterwork. » Si vous êtes dynamique et plein d’idées, vous savez où vous adresser.

 

Retrouvez la JCE de Vendée ici et le projet "Made In 85" !

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires