La cuisine "nature" de Michel Pelé

Michel Pelé est un cuisinier passionnant et passionné. Il officie au Potager extraordinaire à La Mothe-Achard et aux Jardins de l'Océan  aux Sables pour des ateliers. Récémment, il a accueilli La Roche & Elles chez lui pour nous faire découvrir son univers nature, curieux et savoureux ! Le reportage de Claire.

Générosité

" Derrière sa barbe et ses grandes moustaches, il a la générosité souriante des gens qui vous accueille à bras ouverts. Spécialement pour l'occasion,  il m'a préparé des plats sortis de son chapeau comme un magicien des saveurs : petites veinarde que j'étais ! Au menu, jeunes pousses du jardin sur un lit de parmesan, cake de la mer aux algues et au thon et enfin fondant au chocolat et gelé de rose... miam !"

Des débuts classiques

"Michel Pelé aime son métier et ça se voit, ça se sent. Oui car Miche adore sentir les parfums de ses plantes aromatiques et odorantes. Son jardin est rempli d'herbes incongrus à mettre en cuisine.

Après une formation classique de cuisinier et des saisons dans l'ouest, la Corse, les Alpes (dans le restaurant des parents de Marc Veyrat), il vient’installer en Vendée. Il a travaillé aux Sables d'Olonne, à l'Hôtel des Pins, sur la plage."

Premier tournant vers une cuisine différente

"Lorsqu'il est formateur cuisine au Foyer des Œuvres Laïques et cuisinier en foyer d'adulte handicapé, Michel découvre un autre type de cuisine : la cuisine aux algues, aux "mauvaises herbes " ou aux variétés anciennes des potagers. Michel Pelé a évolué dans sa manière de faire. Désormais, il privilégie les produits locaux, sans traitement, avec peu de gras, pas de sucre, peu de sel, pas de sauce épaisses. Il a raison. Quand les produits de base sont bons pourquoi en rajouter ?

Bref : il adore partager et échanger avec des mordus de cuisine saine et vivante.

C'est comme ça qu'il découvre François Couplan, spécialiste des " mauvaises herbes "qui se mangent ou qu'il échange avec Paul Bocuse."

Des produits locaux : algues, roses et cucurbitacées etc.

"Avec Olivier Rialland, au potager extraordinaire, Michel Pelé découvre la spiruline avec les légumes oubliés. A la Roseraie de Vendée, à Saint-Révérand, il s'initie au goût des roses. Et notre homme continu les expérience! Prochain produit en vue : le miel.

Ce n'est pas parce qu'il est en retraite depuis un an qu'il se tourne les pouces. En effet, vous pouvez le retrouver au Potager extraordinaire à La Mothe Achard ainsi qu'aux Jardins de l'océan à  La Chaume où il anime des ateliers cuisine. Il propose aussi ses confitures et les chutney sur les marchés comme la pomme/framboise/mures ou le potiron/épices. Il a édité un livre sur la cuisine des cucurbitacées aux éditions l'Etraveet envisage un autre livre avec des photos qu'il réalise."

 

A suivre...

Comme mon cahier est rempli de notes, je vous prépare pour les semaines à venir des articles « Astuces de cuisine récoltées chez Michel Pelé »

A découvri aussi les cucurbitacés d'Olivier Rialland. 

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires