La Boîte à rire aux Sables : tout est dans le nom !

La Boîte à rire, rien que le nom est déjà une jolie promesse en soi! Un théâtre de poche, chaleureux et convivial en plein coeur des Sables d'Olonne. Allons-y ! L'occasion aussi de "tester" la comédie à succès Couac à marée haute.

Je pénetre donc dans la salle de La Boîte à rire, qui, à ma grande surprise, est très intimiste. Je me cale dans un fauteuil moelleux - "houuuu, mais dis donc qu'est-ce qu'il est moelleux ce fauteuil" ! Ce qui est tout aussi troublant que les fauteuils, une petite quarantaine - je ne me suis pas amusée à les compter non plus, j'etais là pour le sectacle, pas pour refaire la déco -, c'est la proximité de la scène, un peu comme si j'etais dans mon salon devant la télévision .

Le spectacle du moment, c'est Couac à marée haute. La comédie tourne depuis plus d'un an en Vendée et un peu partout en France (Amiens, Perpignan et bientôt Paris).  La pièce faisait une longue escale du 2 au 14 septembre aux Sables : pas question de la louper.

0 couac, 100% rire

Après les consignes d'usage pour éteindre les portables afin de ne pas  perturber le spectacle, les lumières se tamisent jusqu'à totalement disparaitre. Le bruit des vagues accompagné du cri des mouettes vous envahit,  donnant cette douce impression de se retouver sur une plage calme et déserte. Ça y est vous êtes en vacances... Enfin , ELLES arrivent. Elles, les copines, Julie (Manon Birotheau) et Marie (Christine Poirier), deux très jolies jeunes femmes, qui vont tour à tour me faire rire, m'émouvoir, m'attendrir, m'interpeller tout au long du spectacle.

Que dire du "gentil voisin" (Renaud Loizeau)? On a tous eu à un moment donné un voisin qui lui ressemble : trop curieux, envahissant, qui écoute aux portes, se mêle de tout et ne comprend rien, maladroit, à la fois agaçant et attachant.

Laissez-moi vous parler du campeur (Thomas De Laporte). J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce personnage qui semble désinvolte et désabusé mais qui se révèle beaucoup plus profond  et touchant au fur et à mesure de la pièce. J'ai aimé sa facilité à me faire naviguer de l'émotion à l'éclat de rire. Et vous dire que j'ai ri ,c'est peu dire !  

Chacun , dans cette pièce a su m'emmener dans son univers, grâce à une intonation de voix, une expression, un mouvement, une attitude ou un sourire. Je ne vais pas tout vous raconter. Je vous laisse le plaisir de découvrir  Couac à Marée Haute une pièce légère, fraîche et drôle (les prochaines dates ci-dessous). Au cas où vous n'auriez pas senti l'importance de mon enthousiasme , je suis conquise !

Merci, que dis-je ? Un Enorme MERCI aux quatre acteurs pour cette merveilleuse soirée.

Pas de répis pour le rire

La Boîte à rire s'occupe de vous tout au long de l'année. Vous pouvez découvrir la programmation sur la page sablaise du café-théâtre, sur sa page Facebook mais aussi dans notre agenda. Les  prochains spectacles :

- "C'est toujours la femme qui cherche l'époux" :  du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h,  du 23 septembre au 4 octobre.

- "Le Petit Chaperon rouge pour de vrai" (spectacle enfant) : le mercredi, 15h, jusqu'au 5 octobre.

- "Le Bon, la bru et la vieille bique"  : du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h, du 7 au 18 octobre.

- "Ils s'aiment" :les vendredis et samedis du 3 octobre au 1er novembre, 19h.

- "Ils se sont aimés" : du mardi au samedi à 20h30 et le dimanche à 17h, du 21 octobre au 1er novembre.

- "Histoire de jouets" (spectacle enfant) : tous les jours, 15h, du 18 octobre au 2 novembre.

La Boite à rire des Sables : 37, rue Bel-Air. De 12 à 15 € la place, 8 € pour les spectacles enfants. Réservations : soit par téléphone au 06 14 79 85 73 / soit par mail : laboitearirevendee@gmail.com / soit en ligne sur moxity.com ou Billet reduc

Retrouvez également "Couac à marée haute" près de chez vous :

*Du 21 Septembre au 29 Décembre, tous les dimanches et lundis aux Feux de la rampe, 2 rue Saulnier, Paris.

* Du 23 au 25 Octobre au Théâtre 100 noms, Quai des Antilles, Nantes.

* Du 21 et 23 Novembre au Chatbaret 4 rue du Chanoine-Ferré à La Chapelle-Achard.

Crédit photo : Fabhache.

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires