J’ai testé pour vous la Zumba

La zumba c’est la mode, mais est-ce accessible au commun des mortels ? Petit test et grande expérience quelque part à La Roche-sur-Yon.

D’abord, quelques éléments de contexte. N’ayant pas pratiqué de sport depuis la sortie de l’école (aïe !) je ne bénéficie pas d’une condition de sportive extrême. Après avoir fait un tour chez mon médecin qui m’a délicatement annoncé " Qwaaaaaaa la Zumba ? Mais vous êtes malade, vous ne tiendrez pas 30 secondes ! ", j’ai pris mon courage à deux mains et dans ma grande générosité journalistique, rien que pour vous, j’ai assisté à mon premier cours !

 Petite précision : d’abord on dit « Zumba Fitness » - attention c’est du sérieux - . Et en plus, il s’agit d’un cours organisé par une association dans le quartier des Pyramides à La Roche-sur-Yon : peut-être les profs sont-ils plus tyranniques en salles de sport ?

 Après une arrivée timide dans la salle, tout le monde se met en place.  Et là c’est parti pour une heure (ou plutôt 55 minutes) de mouvements mêlant les danses latines, la cardio, des trucs un peu « step » et des pas où on s’emmêle les pieds.

En résumé, on bouge le popotin gracieusement entre deux pas rapides. La prof a le sourire jusqu’aux oreilles, donc moi aussi. Bon, pas facile de comprendre les mouvements du premier coup, d’autant qu’au fond de la salle, on ne voit plus trop les pieds de la prof. C’est là qu’on se rend compte que la coordination jambes-bras-rythme-popotin, c’est pas si facile ! Globalement, à la fin de l’heure, on se débrouille mieux et on a surtout la pèche !

Bilan de santé : je suis vivante. Non la Zumba, ce n’est pas insurmontable. Il faut juste écouter son corps et faire des mouvements moins intensifs quand on sent qu’on a un coup de mou. Je suis sortie le sourire aux lèvres avec une énorme envie d’y retourner la semaine prochaine !

 

J’ai aimé :

  • le sourire et la motivation de la prof.

  • les musiques et les chorégraphies qui changent régulièrement.

  • le fait qu’en sortant on est motivée plus que jamais pour revenir.

  • l’ambiance agréable, pas de prises de têtes, tous les âges et tous les niveaux.

 J’ai pas trop kiffé :

  • le fait qu’au fond de la salle on est du mal à suivre. La prochaine fois, j’arriverais plus tôt …

  • le prix à l’année : 135 € pour un cours d’une heure par semaine (dans cette association).

  • le fait de faire des mouvements sans trop savoir si on les exécute correctement : est-ce que je vais vraiment arriver à progresser ?

 

 Infos pratiques :

Cours organisés par l’association Vendéenne Essor.

Contact : 06 59 37 20 53.

http://www.vendeenne_essor.asso1901.com

Prix à l’année pour la Zumba : 135€.

Une séance d’essai est offerte mais les places sont chères : donc ne tardez pas à vous inscrire !

Cours : le lundi de 20h30 à 21h30 à la Maison de Quartier des Pyramides.