J'ai testé... le parachutisme

Quand La Roche & elles m'a demandé d'écrire un article sur le parachutisme à La Roche-sur-Yon, j'ai d'abord été un peu gênée : je sortais de l'hôpital... Et puis, je n'ai pas résisté à vous faire partager ma passion... vue de la terre ferme. Alors, en route, pour un article sensation!

Et vlan! Double fracture malléolaire due à un coup de vent doublé d’une mauvaise et douloureuse réception lors de l'impact au sol.  Et me voilà clouée au sol pendant de longs mois, privée de parachutisme! La tuile!

Et un dilemme: comment parler de cette activité alors que tout le monde me regarde en pensant : « Mon Dieu, c'est dangereux ! Tu n'as pas d'autres idées ? » . Comment vous faire partager une passion qui m'est venue dès l’instant où j'ai sauté de l'avion? Comment vous convaincre que je ne suis pas folle alors que mon seul désir est de re-sauter après cette blessure ?

Je n'ai pas envie de vous refaire l'histoire du parachutisme et son évolution... ni de lister tous les préjugés collectifs… Si vous avez bien suivi, je n’ai pas la possibilité, actuellement, de vous faire un reportage complet. Les plus curieux iront se renseigner sur d'autres sites : www.vendee-chutelibre.com par exemple !

PARACHUTISME2.jpegToujours est-il que, passée l'appréhension des premiers sauts, on se rend compte, qu’avec un peu de pratique, on peut vite en vouloir encore plus ! Prendre de l'altitude, admirer la Vendée et sa côte à 4000 mètres de hauteur, jouer dans les airs en apprenant les techniques de différentes positions, piloter sa voile et toujours atterrir avec ce put... de sourire qu'on appelle la banane !

Pour répondre à certains d'entre vous qui se pose la question : la sensation de vertige n'existe pas dans cette pratique et niveau tarifs,  c’est abordable . Comme dans la plupart des sports, il suffit d'avoir :

-          un certificat médical ;

-          une licence annuelle;

-          une journée de formation.

Cela permet de pouvoir faire son premier saut seul, en ouverture automatique de la voile. Puis, après validation de plusieurs étapes, on peut accéder à la chute libre ! 

PARACHUTISME3.jpegN'oublions pas que le parachutisme est un sport. Beaucoup d'entre nous ont trouvé des tas de stratagèmes durant leur enfance pour en être dispensé. Je le sais, j'en faisais partie. J’étais la plus accrue même...

Mais ce sport-là n'est pas compliqué. Il y a des règles à connaître, c'est tout. Les plus passionnés sont là pour vous faire partager cette sensation et vous former. Ils vous permettent d'évoluer à chaque saut et de vous orienter vers différentes disciplines (voile contact, précision d'atterrissage, vol relatif, freefly…)

N'oublions pas que la France est championne du monde de parachutisme cette année ! La classe!

Alors, certains s'arrêteront à l'étape du saut en tandem, suffisant à satisfaire cette découverte grâce au professionnalisme du porteur.

PARACHUTISME4.jpeg

 

Retrouvez les infos pratiques sur : www.clubparachutistevendeen.com

D'autres poursuivront l'aventure en défiant leurs peurs et les préjugés...

Pour satisfaire tous ceux-là, il y a un aérodrome dans votre ville et une école de parachutisme agréée FFP !

Retrouvez les infos pratiques sur

www.vendee-chutelibre.com

Vendée Chute Libre

Aérodrome René Couzinet - Les Ajoncs

85000 LA ROCHE SUR YON

06 07 02 33 45