Garder l'équilibre pendant les fêtes, une question de bon sens

Sucres, matières grasses, apéritifs à répétition, la période des fêtes de fin d'année est souvent propice à quelques excès. Pour garder l'équilibre entre les réveillons et purger le trop plein après les fêtes, voici quelques astuces d'une professionnelle de la nutrition. (1)

Mettre le poisson à l'honneur

Une fois n'est pas coutume, on délaissera les classiques bourratifs du réveillon : foie gras, dinde aux marrons et bûche pâtissière, pour se concocter un bon repas de fête, original et délicieux, en privilégiant les produits de l'océan. On misera donc plutôt sur les fruits de mer pour une entrée gouteuse, peu calorique et riche en minéraux. Un poisson, accompagné de légumes frais, fera une excellente alternative en plat de résistance. Et pour le dessert, on privilégiera une salade de fruits de saison. Fruits que l'on pourra éventuellement incorporer au dessert traditionnel, pour les indécrottables de la bûche-gâteau-étouffe-chrétien.

Chocolat et alcool avec modération

Pas question pour autant de se priver des  " bonnes choses ", Noël sans chocolat n'étant pas vraiment Noël. Et difficile de faire l'impasse sur l'incontournable kir " royal" à base de mousseux, de mamie. On veillera donc à privilégier la qualité à la quantité . Pour mémoire : 100g de chocolat et un verre de vin et vous voilà déjà à 600 Kcal. Côté sucres cachés, exit les toasts sur pain de mie et les petits fours industriels. Gageons plutôt sur le pain complet du boulanger. Pour les boissons, toujours proposer de l'eau, plate ou gazeuse, en alternative au vin pour accompagner les plats.

Ne pas sauter de repas

Pas facile de se remettre à cuisiner quand on se lève à 14h30 du matin, le lendemain de fête. Sauter une repas est la solution tentante pour rattraper les excès de la veille. C'est aussi l'erreur à ne pas commettre. Entre les réveillons il faut poursuivre une alimentation équilibrée et surtout régulière. Car le repas manquant va avoir pour effet d'attiser l'appétit, ce qui compliquera la modération par la suite. Pour le quotidien, on favorisa les céréales et les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, riz complet, pain aux farines anciennes...). Source de fibres, d'amidon et de magnésium, elles permettent de réguler la glycémie et de garder la forme, histoire d'être d'attaque pour remettre le couvert une semaine plus tard !

Cure dec"détox" : jus et herbes aromatiques

Malgré tout ces bons conseils, on peut tout de même ressentir le besoin de purifier son organisme une fois les fêtes passées. Là encore, produits simples et bon sens sont la solution.

Certes faudra-t-il peut-être "finir les restes ", mais on veillera tout de même à bannir les aliments trop gras et trop sucrés : sodas, charcuterie, viande rouge, matières grasses cuites... On privilégiera l es fruits crus  (orange, clémentine, kiwi, pomme, poire) consommés tel quel ou en smoothies peu sucrés . En plus des potages, la forme smoothies peut également s'appliquer à la consommation de légumes, en faisant des mélanges vitaminés : carotte, orange et citron mixés.

Pour assaisonner les plats ou en infusion, les herbes aromatiques aident aussi à la purification de l'organisme. Romarin, persil, basilic, thym et autres sauges sont les bienvenus. Le citron est également un bon draineur naturel du foie. Un citron pressé dans un grand verre d'eau, et vous voilà lavé(e)s de vos péchés !

(1)Article réalisé avec les conseils de Roselyne Mairesse , diététicienne-nutritionniste à La Roche-sur-Yon.

Crédit photo : Philippe Bertheau

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires