FIF 85, le marathon cinéphile d'une Yonnaise : épisode 2

Voilà déjà trois jours que la ville bat au rythme de la 6e édition du  Festival International du Film de La Roche-sur-Yon.  Je croise des inconnus, accrédition fièrement arborée autour du cou : les rouges pour l'organisation, les verts pour les médias. Et surprise à chaque séance, les salles du théâtre, du Concorde ou du Manège sont au trois-quart pleines, même en journée.  Je savais le Yonnais cinéphile mais pas à ce point !

Trois conseils pour un festival réussi !

Je commence à prendre mes marques et j'ai déjà quelques conseils à vous prodiguer pour réussir votre festival :

  • Prévoir une couverture de survie pour les projections au Théâtre !  Bon, j'avoue j'exagère légèrement mais selon les dires de mes voisins, garder son manteau n'était pas un luxe. Et oui, la vie de festivalier ce n'est pas toujours l'ambiance Champagne et petits fours.
  • Le vélo sera ton meilleur allier pour "optimiser" tes déplacements . Il y a des jours où il faut la jouer fine quand on n'a que 15 minutes entre deux séances pour aller du  Grand R au  Concorde . Lors de la première projection, je choisis un endroit stratégique. Je me positionne en bout de rang dans l'allée centrale, le compromis idéal pour bien voir et filer directement dès le lancement du générique. A ce titre, je salue l'initiative d' Impuls’Yon qui propose une location de vélo à 1€ la demi-journée pour les détenteurs de Pass festival (point de location : Galerie de l’empire, Place Napoléon). Et zéro parcmètre !
  • Baisser la luminosité de son écran de portable . J'avoue, ce n'est pas la partie de l'article dont je suis la plus fière. Je suis plutôt du genre connectée, entre Twitter et Instagram, il m'arrive fréquement d'actualiser le hashtag #FestFilmLRSY . Pour ne pas incommoder les camarades cinéphiles, j'ai pris le réflexe de diminuer la luminosité de mon smartphone car un écran dans une salle noire, ça gache un peu le plaisir. Sinon, l'option silencieux, me paraît indiscutable, même s'il semble qu'il soit encore de bon ton de le rappeler !

Mes films du mercredi 

Mercredi 14 octobre. Jour 3.

Aujourd'hui, deux films au programme :

"El Club" d e Pablo Larraín ♥ ♥ ♥

Catégorie : Séances Spéciales. 

Quatre hommes vivent dans une maison isolée au bord de la mer. Chacun d'eux a un péché à expier, et ils sont placés sous la direction d'une concierge. Lorsqu'un cinquième homme arrive, il réveille les péchés enfouis par les quatre précédents.

Changement d'hémisphère, direction le Chili pour ce film remplit de paradoxes. Un drame glauque qui parfois m'a fait sourire. Un rythme lent pour une fin tonitruante, qui m'a laissé sans voix. Plus on avance dans l'histoire, plus on se dit qu'il veut mieux ne pas trop en savoir  sur ces quatre hommes d'église. Et que la vraie victime a des fois des airs de bourreau. Etrangement, je me suis énormément remémorée  le Coup de Chaud de  Raphaël Jacoulot , que j'ai vu cet été : une vie de village autarcique, une cabale contre l'inconnu qui n'épouse pas les codes de la communauté, une tension qui grimpe jusqu'à l'explosion. Captivant !

"Results" d'Andrew Bujalski  ♥ ♥ 

Catégorie : Séances Spéciales. 

Danny découvre l’existence d’un club de fitness tenu par un couple de fanatiques du sport qui va changer son quotidien. 

Estampillé festival de Sundance, je voyais en "Results" une parenthèse dans ma sélection du FIF dont les thématiques étaient plutôt lourdes. 

Pas évident pour moi de vous parler de ce film, tant j'ai la sensation qui n'a laissé aucune traces sur moi. Rien n'y est déplaisant, mais la psychologie des personnages étaient difficilement compréhensibles. Certains dialogues sont savoureux mais le scénario reste un peu faible.

Petite déception de la journée : ne pas avoir été disponible pour la rencontre avec Vincent Lindon car selons mes sources, c'était chaleureux, passionnant et plein d'amour pour le 7e Art.

Je file me couchée. Ce jeudi, c'est LA grosse journée avec 4 ou 5 films programmés. J'espère qu'il me restera des forces pour votre emmener jusqu'au concert des Producteurs de Porc au Fuzzyon.

Crédits photos : "El Club" ©Haut et Court ; "Results" ©Studio Canal.

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires