De Chanson d'occasion à Oldelaf : le 11e Pay'ta tong s'annonce millésimé

Après le succès de la dernière édition « nouveau format », le festival Pay'ta tong revient à La Ferrière le dimanche 8 juin avec une programmation prometteuse… et en plein air ! Moins de quatre mois avant le grand soir ! Alors à vos agendas !

Des artistes du cru et du bon cru. Un millésime 100% local.... ou presque ! Car cette année encore, peu de « grosse tête » d’affiche venue de Paris, des States ou de London, mais surtout des groupes du coin.

« Pourquoi aller chercher ailleurs alors que nous avons des artistes de qualité ici, en Vendée , sourit François Guilloteau, le Président de l’association qui pilote le festival Pay'ta tong.

Musique, humour et bonne humeur, voilà les trois mots clés de cette 11ème édition concoctée par Charly Moulineau, le directeur de la programmation. Les festivités démarrent dès 16h, avec trois temps forts :

  • « Le Ballet Urbain », un spectacle comico-rythmique de percussions interprété par deux jeunes de La Roche-sur-Yon : une bouffée d’énergie en perspective !
  • « Hold Up Circus » : réalisé par les membres du groupe herbretais La famille Torgnolle, ce spectacle burlesque, musical et familial mélange différents arts de la rue : cirque, musique et chansons…
  • « ça va foirer ! » : La Compagnie Réverbère, de retour à Pay’ta tong, présente son nouveau spectacle des prouesses physiques, drôles et impressionnantes, de la tchatche, des objets inattendus et beaucoup d’interactions avec le public.

Entre chaque spectacle, des animations pour tous : les tous petits avec les « bébés lecteurs » ; les enfants (et les parents !) avec le « Tong park ». Cet espace musico-ludique est composé de jeux exclusifs, fabriqués par les bénévoles de l’association comme le baby-tong, le ping-tong… et trois nouveaux jeux ! Mais chut.... c’est une surprise ! Pour les plus grands, ça sera blind-test avec des reprises inattendues et décalées issues de l’émission de Graffiti Urban Radio Happy Covers. Et enfin, le fameux « Lancer de tongs » avec l’objectif de battre le record du monde de 34,77 mètres…

En soirée, le public découvrira le spectacle humoristique et musical d'Oldelaf : « Le projet Michel Montana ». Avec un humour piquant et drôle, Oldelaf et son acolyte Alain Berthier nous racontent comment Michel Montana est à l’origine de nombreuses chansons françaises cultes, sans avoir jamais été reconnu…

SuivraMandin’go Afro Groove, groupe de cinq vendéens qui interprétera un mélange dépaysant de groove et de musique traditionnelle d’Afrique de l’Ouest. La soirée se terminera avec un groupe parisien de musiques festives, Les Yeux d’la tête.

Quant au trio vendéen Chanson d’Occasion, qui connaît un beau succès dans le secteur, il animera les intermèdes entre les spectacles en reprenant des tubes français dans un style swing manouche.

Pay'ta tong fait aussi le show chez les seniors. Le vendredi 6 juin après-midi, le festival « se délocalise....à l’Ehpad (maison de retraite)... de La Ferrière ! Les résidents ont aussi le droit à leur concert avec « Le carton qui chante ». Ce chanteur accompagné de son orgue de barbarie et d'un répertoire de chansons populaires et entraînantes, se produira aussi en déambulation dans les Jardins de Wandlitz le dimanche après-midi.

 

 

logo-paytatong.pngRendez-vous est donc pris le Dimanche 8 juin à partir de 16h dans les Jardins de Wandlitz à La Ferrière. Plus d’informations sur le site du festival : et sur la page Facebook de Pay'ta tong

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires