Besoin de vacances ? Découvrez deux archipels de La Manche

Vous aimez la mer, les bateaux (à voiles de préférence), et la pêche ? Ce voyage est fait pour vous. Les deux archipels de La Manche offrent de magnifiques paysages presque sauvages, et dont plus de la moitié des îlots sont protégés. Vous pouvez pêcher, croiser des dauphins, découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux, et se promener.

 

 

 

L’archipel des Iles Chausey

L’archipel de Chausey est situé au large de la baie du Mont Saint-Michel à 17 km au large de la ville de Granville (département de La Manche et région de Basse-Normandie ) à laquelle il est rattaché sur le plan administratif. L'archipel comporte 52 îles à marée haute contre 365 îlots à marée basse. L’ensemble mesure environ 6,5 km de largeur et 12 km de longueur. Les marées y sont les plus fortes d'Europe, jusqu'à 14 mètres de marnage . Les hauteurs d'eau variables nécessitent donc de bonnes ancres pour tous les bateaux au mouillage.

La Grande-Île qui est la seule habitée, comporte des habitations occupées par une petite population permanente de 40 personnes (pêcheurs, gardes du littoral en autre). L’été, la population augmente fortement en raison de la venue des touristes avec près de 200 000 vacanciers chaque année. On ne peut construire de nouveaux bâtiments sur l'île, à cause de la loi française de protection du littoral, qui fait de la zone côtière, des rochers et îlots et des plages un domaine naturel public protégé. L’île relève du programme de préservation Natura 2000.

Actuellement, l'activité économique provient essentiellement du tourisme mais aussi de la pêche : l'eau très pure, continuellement brassée par des courants violents, permet la pêche du homard , du bouquet , du congre , du bar et du mulet . L'immense plateau de l'archipel est également exploité pour l'élevage des moules et des huîtres , mais cette activité n'est pas réalisée par les pêcheurs de l'île.

L'île est reliée à Granville par une ou plusieurs navettes en fonction de la saison : en hiver, deux passages par semaine, mais jusqu’à plus de dix passages effectués par trois vedettes en été. Une liaison maritime existe également avec Saint-Malo, uniquement en période estivale.

Pour réserver des navettes : www.vedettejoliefrance.com / www.manche-iles.com

 

Les îles Anglo-Normandes :

Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq et Herm sont les cinq principales îles Anglo-Normandes. L’archipel, situé au large du Cotentin (Manche), est plus proche des côtes françaises que britanniques, mais les îles sont quand même rattachées à la couronne britannique, en gardant une très grande autonomie. Le Royaume-Uni est membre de l’Union européenne depuis 1973, mais pas les îles Anglo-Normandes. La langue pour cet archipel est l’anglais et un peu le français, mais certaines îles ont leurs propres langues. Depuis des années, les deux grandes îles sont devenues de grands centres financiers offshores ainsi que des paradis fiscaux . Pour les petites îles, la principale activité économique est le tourisme .

Les îles et leurs dépendances citées plus haut sont partagées entre deux bailliages . Le bailliage de Jersey (l'île de Jersey avec ses écueils inhabités : Les Minquiers, Les Ecréhou, Pierres de Lecq, Les Dirouilles) ; et le bailliage de Guernesey (les îles de Guernesey, Sercq, Aurigny et leurs dépendances Burhou, Brecqhou, Lihou, Herm, Jéthou, Casquets, Crévichon, Houmets, Ortac). À cela, il faut ajouter un nombre important d' îlots et d'écueils qui se découvrent à marée basse .

Il existe des liaisons maritimes entre l'archipel et Granville , Barneville-Carteret , Diélette (port de Flamanville ) et Cherbourg en Normandie continentale ; Saint-Malo en Bretagne  ; Poole , Portsmouth et Weymouth au Royaume-Uni . Il y a des aéroports à Jersey, Guernesey et Aurigny. En outre, Jersey, Guernesey et Sercq possèdent chacune un réseau de transports en commun, pour les autres îlots on ne se déplace qu’à pied ou à vélos. Par contre pour accéder aux récifs inaccessibles, on ne peut y aller qu’avec son propre bateau.

Pour réserver des navettes : www.vedettejoliefrance.com / www.manche-iles.com

Jersey :

Jersey est la plus grande des îles Anglo-Normandes . Sa superficie est de 118,2 km2 et elle est peuplée d’environ 97 900 habitants. À Jersey, on parle trois langues : le normand, l’anglais, et le français qui est la seconde langue officielle de l’île et est encore employé, notamment dans le domaine juridique. La monnaie est le livre jersiaise.

Les Minquiers  :

Les Minquiers sont un archipel normand constitué d’un plateau granitique constellé d’une multitude d’écueils qui découvrent uniquement à marée basse et révèlent un chaos granitique . À marée haute, il ne subsiste qu’une seule île de moins de 1 km2, appelée Maîtresse-Île, sur laquelle ont été bâties quelques maisons de pêcheur, mais elles sont inhabitées et servent uniquement de refuge occasionnel.

 

Les Ecréhou :

Les Écréhou sont un petit archipel anglo-normand formés d’ îles et de rochers situés dans la mer de la Manche . Certaines des îles sont submergées par la marée haute, la plupart de ces îlots sont inhabitables. Elles sont aujourd’hui visitées par des vacanciers ou servent de refuge à quelques pêcheurs.

Pierres de Lecq :

Les Pierres de Lecq est un écueil de rochers émergents à la surface de la mer. Personne n’y vit. Depuis le début des années 2000, le site est devenu un important spot de Canoë-Kayak, Snorkeling et Coastering.

Les Dirouilles :

 Les Dirouilles sont une chaîne de récifs au nord-est du Jersey . Elles font partie des îles Anglo-Normandes , situées dans la Manche et sont aussi connues sous le nom de Les Pièrres. L’île est inhabitée, et on ne peut y accéder qu’avec son propre bateau.  

Guernesey :

Le bailliage de Guernesey est une dépendance de la couronne britannique dans la Manche au large des côtes françaises . En plus de l' île de Guernesey elle-même, il inclut également Aurigny , Sercq , Herm , Jéthou , Brecqhou , Burhou et d'autres petites îles. Elle a pour superficie 78 km². Il y a environ 63 000 Guernesiais. La monnaie est le livre guernesiaise. Les habitants parlent l’anglais, le français, et le guernesiais. Le guernesiais , langue normande de Guernesey, est encore parlé par une minorité de la population.

Aurigny :

Aurigny est une des îles Anglo-Normandes . Elle fait partie du bailliage de Guernesey . Elle fait 5 km de long et 3 de large, ce qui en fait, par son étendue, la troisième île de l' archipel . La population de l'île s'élève à environ 2 200 Aurignais. La langue aurignaise, langue normande , a disparu pendant le XXe siècle avec la mort des derniers locuteurs. On en retrouve des traces dans la toponymie . Sinon on parle l’anglais. La monnaie est le livre sterling.

Burhou  :

Burhou est une petite île Anglo-normande inhabitée, à moins de 2 km au nord-ouest d’ Aurigny . Le chenal séparant les deux îles est dangereux, amplifiant les effets de marée . Elle est une réserve naturelle dédiée aux macareux moines et il est interdit d’y accoster entre le 15 mars et le 27 juillet de chaque année. La colonie de macareux est en déclin, tandis qu’un vaste nombre de lapins prolifèrent sur l’île.

Sercq :

Sercq est une petite île Anglo-normande , de 5,4 km2, située dans La Manche , très proche de Guernesey . Les langues parlées sont l’anglais et le serquiais. La monnaie est le livre sterling.  Environ 600 habitants vivent sur l’île. L'île est desservie uniquement par la mer, pour le fret et pour les passagers, depuis Saint-Pierre-Port . C'est un plateau rocheux culminant à 114 m (au Moulin ); la côte ne comprend que des falaises élevées et seulement trois ou quatre petites plages accessibles par des escaliers escarpés. L'île se compose de deux parties distinctes communément appelées la petite et la grande Sercq. Elles sont reliées par « la Coupée », un isthme étroit qui ne fait que 3 mètres de large dans sa partie supérieure, bordés des deux côtés par un à pic d'une centaine de mètres.

Brecqhou :

Brecqhou est une petite île Anglo-normande , située juste à l'ouest de Sercq . C’est une île privée , très surveillée et son accès public n’est pas autorisé.

Lihou :

Lihou est une des îles Anglo-Normandes . Elle est située à l’ouest de Guernesey . Lors des marées basses de printemps, elle est reliée à Guernesey . Elle a une superficie de 20 hectares , pour une longueur de 500 mètres. Aucune personne ni habite.

Herm :

L'île d'Herm est la plus petite des îles Anglo-Normandes ouvertes au public. Elle a une superficie de 2,5 km². La langue est l’anglais et la monnaie le livre sterling.

Jéthou :

Jéthou est une petite île Anglo-normande , à environ 5 km à l’est de Guernesey et moins d’1 km au sud-ouest d’ Herm . C’est une île privée , louée depuis 1991 par l'homme d'affaires Peter Ogden , dont l’accès n’est pas autorisé au public. On ne peut pas la visiter.

Casquets :

Les Casquets représentent un groupe de rochers, où plusieurs vaisseaux ont fait naufrage. Les rochers font partie d’un récif de grès consistant des îles de Burhou et d’ Ortac . Il n’y a guère de végétation . Personne n’habite sur ce groupe îlots.

Crévichon :

Crevichon est une île au large de Herm , au nord de Jethou , dans les îles Anglo-Normandes . Aucun habitant.

 

 

 

 

  Houmets :

Les Houmets sont un groupe d' îlots à l'est de Guernesey dans les îles Anglo-Normandes . Aucuns habitants.

 

  Ortac :

Ortac est un îlot à environ cinq kilomètres à l'ouest de l'île Anglo-normande d' Aurigny , à proximité de l'îlot de Burhou . L'îlot n'est pas habité et abrite une colonie de fous de Bassan .

 

Article écrit en partenariat avec 

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires