Auriane, LA seule femme du Vendée Freestyle Session

Le Vendée Freestyle Session a rassemblé amateurs et professionnels du skate, roller et BMX durant le dernier week-end de février au Vendéspace. Sur les 130 participants inscrits à l’édition 2016, Auriane est la seule femme. Sur les troiscatégories, elle en assure deux à elle toute seule : le skate et le roller.

Le Skate et le Roller, la passion avant tout

Elle a 26 ans et roule depuis déjà une douzaine d’année.

Depuis toute petite, entre le skate et le surf pratiqué avec son cousin, elle a toujours été attirée par la glisse, par le ride. Un petit module se trouve dans le parc de jeux à côté de chez elle. Et si elle commence par le descendre sur les fesses, comme tous les enfants du coin,  elle se promet qu’un jour, ce sera en skate. Ses parents, qui ne comprennent pas bien cette passion, mettront un peu de temps avant de lui permettre de faire du skatepark.

Mais une fois qu’elle a commencé, plus rien ne l’arrête, même pas les blessures. Elles font partie du jeu. Skater, rider, c’est prendre des risques. Cependant, après une fracture des métatarses (os du pied) en 2005, elle met un peu le skate de côté pour se consacrer plus particulièrement au roller.

Le temps des compétitions

C’est une véritable passion, et entre deux entraînements, elle commence à participer à différentes compétitions en France et à l’étranger. Elle roule plusieurs fois au FISE (Festival International des sports extrêmes) de Montpellier, au Winter Clash aux Pays-Bas, aux British Inline championships (GB) et finit régulièrement sur le podium. Son meilleur souvenir reste le Pow Wow 2015 sous le soleil de Californie. Notre petite Française finit troisième de l’Open Femme.

Auriane au FISE 2015 (Pic by Goulven Gonthier)
Auriane au FISE 2015 (Pic by Goulven Gonthier)

Le Vendée Freestyle Session

Et le Vendée Freestyle Session à côté de toutes ces compétitions ?

Il n’y a pas de catégorie femme, et Auriane doit donc rouler au milieu des hommes. Si elle se donne à fond et fait plaisir à voir sur les modules immenses du park, elle ne sera pas qualifiée. Elle a tout de même apprécié de pouvoir rouler sur un skatepark de cette envergure, dans une salle chauffée en plein mois de février, et avec un public qui l’encourage. C’est une véritable chance pour les pratiquants, d’autant que l’accès à l’ensemble des installations est gratuit.

Alors, nous, ce que l’on demande pour 2017, c’est une catégorie fille au Vendée Freestyle Session pour que Auriane revienne et embarque ses copines avec elles !!!

Pour la suivre : www.facebook.com/aurianedaries

A lire aussi l'interview très féminine de Drew et Kostya, deux stars internationales du BMX, présentes lors du Vendée Freestyle Session.

 

Veuillez vous connecter pour faire des commentaires