A "L'Arrière des Tranchées" : un spectacle sur les femmes en 14-18

Elles étaient à l'arrière. Dans les usines, dans les champs, dans les hôpitaux. Elles ont fait tourner le pays pendant que les hommes étaient au front, dans cette grande boucherie humaine que fut la guerre de 14-18. "A l'Arrière des Tranchées" raconte,  comment hommes et femmes ont réussi à maintenir le lien malgré la distance. Un spectacle fort et émouvant du Bouffadou Compagnie à voir à la Maison de quartier du Val d'Ornay le 24 janvier. Evelyne Poiraud est le metteur en scène de la pièce. 

"A l'Arrière des Tranchées" est une lecture-spectacle sur l'histoire des femmes pendant la Grande Guerre. Vous pouvez nous en dire plus ?

Un homme et une femme racontent la première guerre mondiale.  L'idée est de faire comprendre aux spectateurs que chacun de leur côté, séparés par les tranchées, hommes et femmes ont réussi à maintenir un lien fort, via l'échange de lettres, via les journaux. Et cette correspondance les a aidés à traverser les horreurs de la guerre. Malgré l'absence de liens charnels, ils étaient liés.

Les femmes ont eu une place importante pendant cette guerre.

Oui. Du jour au lendemain, elles ont dû prendre la relève des hommes dans les usines, notamment pour fabriquer les armes : on les appelait les "Munitionnettes". Elles étaient aussi dans les champs, dans les hôpitaux ou sur le front pour soigner les blessés, ces "gueules cassées" (ce sont les "anges blancs"). Et puis, il y avait les "marraines de guerre" qui écrivaient aux soldats.  Dans ce spectacle, on comprend comment les femmes ont réussi à tenir la tête hors de l'eau. C'était des femmes courageuses.

"A l'arrière des tranchées" parle de ce qui se passait loin du front  mais peint aussi un visage plus humain des soldats. Ce sont de vraies lettres. Leurs auteurs sont anonymes mais leurs témoignages n'en est pas moins poignant. 

Pourquoi avoir choisi ce thème pour votre spectacle ? Comment est née l'idée ?

C'est un peu le fruit du hasard. J'avais travaillé il y a quelques années avec Evelyne Morin-Rautureau, une historienne. Elle écrivait alors  "Histoires belles", un livre sur des femmes qui ont marqué l'histoire. On a eu l'occasion de se rencontrer à nouveau, de retravailler ensemble et de le faire autour de ces visages de femmes pendant la Grande Guerre. Le fait que cela tombe l'année du centenaire de la première guerre mondiale est un peu un hasard mais cela est une bonne chose finalement.

Une époque douloureuse, des textes lourds. Y a-t-il aussi dans ce spectacle des textes plus légers ?

Pas énormément, je dois l'avouer. Il y a quelques instants plus doux, de tendresse entre hommes et femmes. Et parfois, le ton, le franc-parler de certains courriers peut prêter à sourire. Le moment de l'armistice est aussi un moment joyeux. Mais très vite, la guerre revient au galop et l'ambiance est à nouveau pesante, douloureuse. Ces instants plus légers sont éphémères. 

Les femmes étaient donc très engagées pendant la Grande Guerre. Mais après ?

Après, elles ont été très vite été remerciées et priées de retourner à la maison, dans leur foyer.

 

"A l'Arrière des Tranchées", reportage de guerre assuré par Evelyne Poiraud et Claude Kagan, vendredi 24 janvier, 20h30, Maison de quartier du Val d'Ornay. De 5 à 10 €.  Possibilité de réserver sa place au 02 51 47 36 63. Paiement sur place. Plus d'infos sur le Bouffadou Compagnie par ici ou contact@lebouffadou.fr. A voir aussi, une vidéo de cette lecture spectacle :

 Crédit photo : Antoine Guerlais. 

Pour gagner 2 places pour voir ce spectacle, jouez avec nous!

affiche_arriere_tranchees_credit_anais_chanon.jpgIl suffit de répondre à la question suivante :

Comment s'appelaient les femmes qui correspondaient pendant la 1ère Guerre Mondiale avec des soldats sans les connaître auparavant?

Vous avez la réponse ? Envoyez-là à contact@laroche-et-elles.fr avant le mardi 21 janvier avec votre nom, prénom et numéro de téléphone.

Si vous êtes l'un des deux gagnants, un mail de confirmation vous sera envoyé et votre nom donné à la Compagnie. Le soir du spectacle, il suffirat de donner votre nom et de dire que vous êtes l'un des gagnants du jeu La Roche & elles.

Attention! Jouez seulement si vous êtes disponible pour cette soirée. Ne pénalisez pas les autres joueurs!

Crédit photo :  Anaïs Chanon.